Quel est le point de vue musulman sur les drogues et l'alcool?

February 7

Quel est le point de vue musulman sur les drogues et l'alcool?


Dans l'Islam, il ya plusieurs écoles de pensée différentes, et chacun d'entre eux ont leurs décisions en fonction de leurs interprétations du Coran et les traditions de leur prophète, Muhammad. Bien qu'ils diffèrent sur certains points, il est convenu par toutes les écoles que l'utilisation de drogues et d'alcool est interdite dans l'islam. Cette décision est basée sur le Coran, les traditions de Mahomet, et la logique islamique.

Histoire de l'intoxication dans le monde arabe



Il faut comprendre que lorsque Muhammad abord amené l'islam à son peuple, les Arabes, ils étaient très friands de l'alcool. Ils buvaient, ils l'ont fait, et ils l'ont vendu. Ils ont fait du vin de dattes et le raisin, et ce est une activité très lucrative pour les gens. Lentement, par des révélations coraniques, Muhammad a commencé à enseigner les gens à se abstenir de l'intoxication et finalement l'interdire complètement.

Définition Intoxication dans l'Islam

Le Coran et de nombreuses traditions islamiques se réfèrent à l'état d'intoxication comme étant interdits. Dans ces textes, l'exemple de cet état est souvent dit être le résultat de boire du vin. Il est convenu entre tous les savants islamiques que l'intoxication est une substance qui obscurcit l'intelligence et une entrave de porter des jugements clairs. Sur la base de cette définition, l'intoxication se réfère aux deux drogues et d'alcool.

Intoxication abord interdite pendant la prière

Le Coran est le livre sacré et le guide pour tous les musulmans indépendamment de l'école de pensée qu'ils suivent. Le Coran ne est pas compilé dans un ordre chronologique; par exemple, le chapitre 4 aurait pu être révélé avant le chapitre 2. drogues et l'alcool sont mentionnés dans le Coran comme substances intoxicantes. Le terme «intoxication» (la traduction anglaise de son homologue arabe "sukara") a été mentionné dans le Coran au chapitre 4, "An-Nissa" (femmes). Le verset 43 de ce chapitre, les Etats "O vous qui croyez, ne respectent pas les Prières de Contact [Salat] en état d'ébriété, afin que vous sachiez ce que vous dites." Ce verset ne interdit l'ivresse pendant la prière et ne interdit pas de toute autre situation.

Intoxication désapprouvée en général

La prochaine révélation était dans le chapitre 2, "Baqara" (La Vache). Ici, il dit: «Ils te interrogent sur le vin et le jeu: dire, '.. En eux il ya un grave péché et quelques avantages pour les gens Mais leur péché dépasse de loin leur avantage" Avec ce verset, l'intoxication est maintenant évité pas seulement dans la prière mais dans ne importe quelle situation.

Interdire Intoxication Complètement

Enfin, dans les versets 90 et 91 du chapitre 5, "al-Maidah" ​​(La fête), le Coran dit: «Ô vous qui croyez, substances intoxicantes, et le jeu, et les autels des idoles, et les jeux de hasard sont des abominations de le diable;. vous les éviter, que vous puissiez réussir Le diable veut provoquer l'animosité et la haine entre vous à travers le vin et le jeu, et pour vous distraire de se souvenir de Dieu, et d'observer les Prières de Contact [Salat] Allez-vous donc se abstenir. ? " Ce est la dernière révélation sur l'ivresse, et sur cette base, tous les savants islamiques d'accord que les drogues et l'alcool sont interdits.

Les traditions de Mahomet

Les traditions de Muhammad, également appelés "A-Haadith," sont des enregistrements de ce qu'a dit Muhammad et a fait. Ces traditions clarifier les choses qui ne sont pas mentionnés ou ne peut pas être connus en lisant le Coran seul. Un exemple de cela est la prière musulmane. Le Coran ordonne la prière, mais ne décrit pas les mouvements ou les modalités de celui-ci. En regardant et en écoutant leur prophète, les musulmans ont appris à prier. Ces traditions sont un autre facteur pour décider de ce qui est permis et ce qui est interdit dans l'Islam.

Un exemple de deux traditions parlant de l'intoxication:

Aisha, l'épouse de Muhammad, a entendu dire, "Toutes les boissons qui produisent une intoxication sont Haram [interdit] à boire." Ce est un livre cité islamique d'traditions connues sous le nom Al-Bukhari.

"Le prophète interdit les gens de l'utilisation de substances intoxicantes et de stupéfiants. Toute substance qui befogs et enivre l'esprit, le prophète nous a arrêté de le prendre." Ce est à partir d'un livre de traditions appelé As-Sunaan Abou Dawoud.

Conclusion

Basé sur les informations ci-dessus, la vue musulmane sur l'intoxication par la drogue et l'alcool, ce est qu'il obscurcit le jugement, crée l'animosité, et empêche de mener une adoration obligatoire et souvenir de Dieu. Il est considéré par les musulmans, sans aucun doute, comme interdit.