Religions Ce renoncer à la viande pour le Carême

March 9

Le jeûne, une tradition dans de nombreuses religions depuis leurs débuts, est habituellement pratiquée afin de manifester son repentir et d'honorer Dieu pour un certain nombre de jours. Beaucoup de religions chrétiennes commencent le jeûne pendant le Carême, une période de 40 jours consacrés au culte, la prière, l'abstinence, de pénitence et de jeûne. Le jeûne pendant le Carême généralement consiste à donner à la viande les mercredis et vendredis, l'utilisation de ces jours pour se concentrer sur la spiritualité.

Catholiques

Catholiques se exercer à Carême, qui dure 40 jours et comprend renoncer à la viande le mercredi des Cendres et le Vendredi Saint. Bien que l'observance du Carême a été autour depuis le début du catholicisme, il a été modifié au cours des dernières années pour inclure abstinence de nourriture le mercredi des Cendres, mais seulement l'abstinence de viande le vendredi saint.

Méthodistes

La religion méthodiste a pratiqué le jeûne depuis ses débuts, non seulement en donnant de la viande, mais aussi renoncer à tous les aliments afin de passer du temps louant Dieu pendant le carême. Selon John Wesley, fondateur du mouvement méthodiste, le jeûne est un moyen d'exprimer la tristesse pour abuser d'aliments et de boissons. Toutefois, le Carême est facultative pour les méthodistes et il n'y a pas de règles spécifiques que la pratique méthodistes.

Luthériens

Similaires aux catholiques, luthériens observent le carême pendant 40 jours à partir du mercredi des Cendres. Pendant le Carême, luthériens sont encouragés à manger un seul repas le mercredi des Cendres ou le Vendredi saint, de se abstenir de viande en substituant poissons.

Épiscopaliens

Épiscopaliens également pratiquer le carême pendant 40 jours à partir du mercredi des Cendres. Le jeûne pour les épiscopaliens se compose de l'abstinence de toute nourriture le mercredi des Cendres jusqu'au coucher du soleil et jusqu'à 15 heures le vendredi saint, dans le respect du temps de la mort du Seigneur. Bien que le jeûne est facultatif, la religion épiscopale encourage une certaine forme d'abstinence afin de pratiquer l'auto-discipline et de manifester son repentir.